Vous n'êtes pas identifié(e).

#1 2020-07-16 21:27:15

bosco
Inscription : 2020-04-09
Messages : 44

Siège de Norbury, attaque de Goëtihall

L'émissaire du Duc Fürst Henri de Tunna, seigneur de Vifcerf, du Duché de Marienburg, de Bois Noble et de Ragnit, membre de l'ordre Teutonique, avait apporté une missive au Baron Clodomir de Norbury, Gouverneur de Goëtihall.

"Le fief de Norbury sera assiégé sous peu, ainsi que la Forteresse de Goëtihall."

Le Baron répondit à la missive du Duc, le remerciant de sa conduite chevaleresque. Clodomir ordonna immédiatement la levé général des troupes de tous ses fiefs en Norbury. La guerre contre les Bagaudes avait affaibli son armée. Celle-ci devait massivement enrôler des serfs, paysans libres, et citoyens des villes. Tous recevraient une pique, et seraient encadrés par des gens d'armes. La nourriture fut stockée, les remparts renforcés.

Le Baron Clodomir confia la défense de Norbury à son fils cadet, Thierry. Avec sa garde personnelle, il quitta la ville pour aller chercher des renforts. Déjà, ses chevaliers répondaient à l'appel de leur Seigneur, la plus part n'ayant pas plus d'un écuyer sous leur ordre. Clodomir espérait que ses alliances, qu'il avait nouées, allaient se montrer efficaces.

Les troupes du Duc Fürst Henri de Tunna installèrent le siège peu de temps après le départ du Baron. La bataille allait commencer.


castle-siege-by-maxprodanov-dbs73sf.jpg


Seigneur des terres de Norbury, Gouverneur de Goëtihall, Seigneur du Hall.

Hors ligne

#2 2020-07-19 15:59:17

Bonjouré
Inscription : 2020-04-24
Messages : 7

Re : Siège de Norbury, attaque de Goëtihall

Le vicomte Louis de Marigny était dans son château de Galard, entouré des quelques chevaliers formant son Conseil privé, lorsqu'il reçut une missive de son allié, le baron Clodomir de Norbury.

Cette lettre lui révéla que le baron était attaqué par le duc Henri de Tunna. Le seigneur Clodomir lui demandait de l'aide. Louis se demanda comment un duc pouvait accepter l'opprobre d'attaquer un simple baron, avec des troupes dix fois plus nombreuses. S'il remportait la bataille, ce serait une victoire sans éclat.

Le sire de Marigny ordonna qu'on envoie quelques hommes et des vivres à son allié, pour l'aider à soutenir le siège du Teutonique. Il choisit deux de ses chevaliers, les frères Yvain et Gratien de Lavaur, pour mener cette expédition.

Le voyage dura plus d'une semaine. Il fallait traverser les montagnes. Yvain et Gratien de Lavaur chevauchaient en tête, suivis par un chariot de vivres, escortés par une petite centaine d'hommes. Yvain avait sous son surcot bleu une lettre destinée au baron de Norbury, portant le sceau de Louis de Marigny.

Après quatre jours à cheminer sur les routes rocailleuses, sous un chaud soleil d'altitude, le convoi arriva vers les chemins boisés, mais ce ne fut guère mieux. Ce fut même pire. Une fine pluie tomba sans discontinuer, dans le ciel gris d'automne chargé de nuages. La pluie mouillait les bâches du chariot, ruisselait dans les cheveux, s'insinuait sous les cottes de mailles et rendait le sol boueux. L'expédition fut retardée de quelques jours.

Lorsque enfin ils arrivèrent en vue de Norbury, le ciel finit par se montrer clément et le soleil réapparut. La bataille avait déjà commencé. Yvain de Lavaur, laissant son frère et les hommes en arrière, se présenta au palais seigneurial. Une fois qu'on l'eut laissé entrer, il déclara :

"Je suis le chevalier Yvain de Lavaur, envoyé par Louis de Marigny. Je demande à voir le baron Clodomir, j'ai une missive pour lui de la part de son allié."


Louis de Marigny

Hors ligne

#3 2020-07-19 23:59:55

Fürst Henri de Tunna
Inscription : 2019-09-22
Messages : 224

Re : Siège de Norbury, attaque de Goëtihall

Au Campement Teutonique, en pleine nuit.

- Tu es sûr que c'est ici ? On n'y voit rien car ça serait fort déplaisant d'être au mauvais endroit.

- Henri s'en fiche de la cible, il veut des résultats. Si c'est concluant les croisades commenceront.

- Ouais, enfin si on tombe contre un faible ennemi ? Tu compte te battre réellement ?

- Qu'importe l'ennemi, les décisions de Père sont insondables, ses chemins sont impénétrables !

- Ne te fait pas plus fanatique que tu ne l'ai déjà.

- Part Tracal, si tu veux pas que je m'énerve !

- Comme tu veux Charles-Edouard, je pars ce soir à la tête des cavaliers et des chevaliers. Je te prouverais que notre ennemi ne fait pas le poids contre nous. Tu t'occuperas des piétons.

Hors ligne

#4 2020-07-21 00:04:45

bosco
Inscription : 2020-04-09
Messages : 44

Re : Siège de Norbury, attaque de Goëtihall

Un garde s'approcha :

-"Messire, le Chevalier Yvain de Lavaur désire vous parler, il porte une missive du Vicomte Louis de Marigny."

Le Baron Clodomir était à ce moment précis en train de regarder les étendards blancs des Teutoniques se déployer devant Norbury. Le Duc Fürst Henri de Tunna était à la tête de 10 000 hommes. Le siège avait commencé, les fossés avaient été creusés, les engins de siège disposés. Clodomir était revenu après avoir fait le tour de ses alliés, plusieurs avaient répondu à l'appel.

Clodomir de Norbury se retourna, fit un bref signe d'approbation au garde.

Quelques minute après, le Seigneur des terres de Norbury et Gouverneur de Goëtihall, entra dans la grande pièce du château.

logis.png

Les Chevaliers Yvain et Gratien de Lavaur avancèrent et le saluèrent. Clodomir leur rendu le salut, puis leur serra même la main.

-"Je suis heureux de vous voir ici, on m'a fait dire que vous êtes arrivé avec une centaine d'hommes et des vivres à profusion. Je suis l'obligé du Vicomte."

Yvain lui tendit la missive.

Clodomir prit le temps de la lire, il sourit. Puis s'installa à une table, demanda qu'on lui apporte un encrier, une plume et du papier. Il rédigea une lettre à destination de Sire Louis de Marigny. "Messire, votre aide est plus que la bienvenue, vous pouvez être fier de vos Chevaliers, ils servent avec honneur leur Suzerain. Vos hommes d'armes renforcent mes défenses et votre nourriture nous permettra de tenir longtemps. Je suis ravi de vous compter parmi mes amis. Bien à vous, Baron Clodomir, Seigneur des terres de Norbury, Gouverneur de Goëtihall, Seigneur du Hall."

-"Thierry, donne cette lettre à notre cavalier le plus rapide qu'il la porte à notre bienfaiteur pendant qu'il est temps."

Son fils cadet, resté dans l'ombre, s'avança, salua les deux Chevaliers et parti remettre la lettre au coursier.

La bataille faisait déjà rage dehors.


Seigneur des terres de Norbury, Gouverneur de Goëtihall, Seigneur du Hall.

Hors ligne

#5 2020-07-23 19:33:06

bosco
Inscription : 2020-04-09
Messages : 44

Re : Siège de Norbury, attaque de Goëtihall

siege.jpg


Les portes de Norbury avaient cédé sous les coups du bélier des assaillants. Ces derniers se ruèrent à l'intérieur de la ville. Mais ils furent accueillis pas une garnison déterminée, commandée par le Baron Clodomir. Les combats étaient violents et durèrent une bonne partie de la journée.

Clodomir aperçu ses lignes se rompre et la débandade se déclara dans ses rangs, il tenta de rallier ses troupes. Mais il fut désarmé par l'ennemi et conduit en captivité.

Au centre de la ville de Norbury, Thierry, Chevalier et fils cadet du Baron organisait la défense autour de la chapelle de Norbury second lieu saint de l'église de Podeszwa.

Thierry était déterminé à se battre jusqu'au bout, il avait refusé une offre de reddition honorable de la part du Sieur de Tunna.

Le jeune chevalier organisa une défense sommaire autour d'une palissade fait de bric et de broc. Elle était défendue par les derniers soldats de la ville, et sa population. Les Chevaliers Yvain et Gratien de Lavaur et quelques-uns de leurs hommes étaient parmi les derniers défenseurs.


Seigneur des terres de Norbury, Gouverneur de Goëtihall, Seigneur du Hall.

Hors ligne

#6 2020-07-24 08:09:48

Fürst Henri de Tunna
Inscription : 2019-09-22
Messages : 224

Re : Siège de Norbury, attaque de Goëtihall

Moi Henri de Tunna, Second grand maître de l'ordre Teutonique, Régisseur du Duché de Marienburg, Fürst du Culte de Père.

Informe aux derniers habitants de Norbury, l'arrivée de la cavalerie Teutonique. Elle décimera les derniers habitants. Vous avez refusé l'offre de réédition que je vous proposais vous en payerez les conséquences.

Cordialement,

Hors ligne

#7 2020-07-24 09:08:18

Robert 1er de Carovar
Inscription : 2019-10-25
Messages : 246

Re : Siège de Norbury, attaque de Goëtihall

Ayant eu bruit des terribles événements en Norbury, l'Eglise Carovarienne de Podeszwa fait publier le communiqué suivant :

Communiqué de l'Eglise Carovarienne de Podeszwa

L'Eglise Carovarienne de Podeszwa tient à condamner fermement le pillage de la Chapelle de Norbury.
Nous avons appelé nos fidèles à redoubler de prières pour sauver ce lieu saint.
Mais si malgré cela la chapelle venait à être détruite, nous en tirerons les conséquences et les criminels seront châtiés par la volonté de Sa Grandeur.
Aussi, le seigneur de Tunna est prié d'épargner le lieu saint sous peine de réveiller le courroux divin.

Chwala Podeszwa !

Robert 1er, Grand Gorny de l'Eglise Carovarienne de Podeszwa

Dernière modification par Hubert de Montmirail (2020-07-24 09:22:03)

Hors ligne

#8 2020-07-24 18:04:41

Robert 1er de Carovar
Inscription : 2019-10-25
Messages : 246

Re : Siège de Norbury, attaque de Goëtihall

Après ce communiqué, les moines carovariens se mirent en action dans l'ombre. Ils nouèrent contact avec les représentants teutoniques.

Les carovariens se montrèrent plutôt de bons diplomates, ce qui était chose rare. Le Fürst de Tunna finit par se montrer coopératif.
Il fut convenu de l’arrêt de la bataille de Norbury et de la victoire du Fürst de Tunna.

Les moines ouvrirent les coffres divins afin de solder l'affaire.

La sainte chapelle de Norbury était sauve !

Dernière modification par Hubert de Montmirail (2020-07-24 18:05:03)

Hors ligne

#9 2020-07-24 21:15:46

Fürst Henri de Tunna
Inscription : 2019-09-22
Messages : 224

Re : Siège de Norbury, attaque de Goëtihall

[Center]

Moi, Fürst Henri de Tunna vous informe que le siège de Norbury est levé. La Baron Clodomir sera retenu captif pour la durée de 5 heures (transport vers le fief le plus près)

Nous repartirons en croisade dès que le temps sera favorable.

[/center]

Hors ligne

#10 2020-07-29 18:05:02

bosco
Inscription : 2020-04-09
Messages : 44

Re : Siège de Norbury, attaque de Goëtihall

Norbury, principal fief de la baronnie du même nom, pensait ses plaies. La ville avait été assaillis par les Teutoniques. Le Baron Clodomir, également Gouverneur de la Province de Goëtihall, avait engagé une belle résistance. Avec l'aide du Baron Louis de Marigny, de ses troupes et de ses vivres.

Clodomir, vassal de Sire Staras, et Seigneur du Hall avait reçu une aide substantiel en nourriture pour tenir se siège.

Le Baron avait été libéré grâce à l'intervention du maître du Palais en coulisse, Sire De Karan, et à la générosité de Robert 1er de Carovar qui avait payé au nom de L’Église Carovarienne de Podeszwa la rançon exigé.

Thierry de Norbury, fils cadet de Clodomir et Chevalier avait réussis à tenir la sainte chapelle de Norbury, second lieu saint de Podeszwa debout. La encore les moines de L’Église Carovarienne de Podeszwa étaient intervenu pour obtenir une cessation des hostilités.

En coulisse, plusieurs frère de l'église de Podeszwa, comme Baudoin de Samarie avait également aidé.

banniere.png

Clodomir organisa une grande fête, les bannières de tout ceux qui l'avait soutenu flottait au vent, Norbury, Seigneurs du Hall, Marigny, Église Carovarienne de Podeszwa, Église de Podeszwa, Maison de Samarie. Mais aussi les armoiries royales et du maitre du palais.

Le Baron souhaitait remercier tout le monde.


Seigneur des terres de Norbury, Gouverneur de Goëtihall, Seigneur du Hall.

Hors ligne

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB