Vous n'êtes pas identifié(e).

#1 2020-02-01 02:07:49

Eugénée Anet
Inscription : 2014-09-14
Messages : 362

Capitale d'Okord - Chateau Ygör

Château Ygör et sa ville

lichtenstein_castle.jpg?v=0d343c0f0ca763f983c8042350059f56Gravure représentant la Citadelle de Chateau Ygör

L'histoire de château Ygör

Contrairement à ce que laisse penser son nom, le Grand Khan Ygör n'est pas à l'origine de la construction du palais des rois. Il s'agit d'une ancienne tour de garde bâtie au sud du Fendoir d'Orka, dans l'actuelle province de Corélie, durant l'Empire d'Ohm. Ce qui fait de l'édifice l'un des plus anciens encore debout dans le Royaume.

Lorsque le Grand Khan Ygör envahit ces terres, le barbare fit de la tour le repère de son campement avant de s'enfoncer plus à l'Ouest. Après sa chute, et le morcellement d'Ohm, la tour tomba en ruines. Les Auklamiénords qui avaient suivi Ygör s'accoutumèrent progressivement à la sédentarité et leur descendants formèrent les premières dynasties okordiennes connues encore aujourd'hui. Certains de ces chefs okordiens ancestraux tentèrent de dominer leurs voisins, nombreux furent ceux à vouloir utiliser le "Palais d'Ygör" pour asseoir leur autorité. Mais il fallut attendre plusieurs centaines d’ères avant qu'un certain Enigral le Brutal ne parvienne à établir le Royaume d'Okord. Il s'empara de Château Ygör et entreprit de transformer la vieille tour délabrée en château fort. Malheureusement pour lui, les travaux commencés sous son règne ne s'achevèrent qu'en l'An VI de l'Ere 16, sous Molag "le Noir".

Description de Château Ygör

Même si les invasions des barbares de l'Est se font rares, la Forteresse reste un fief militaire, permettant le stationnement d'une importante garnison de soldats. La tour principale, rénovée sous le règne de Molag, est située au sommet d'une colline. Elle domine la vallée et propose une vue imprenable sur la rivière qui s'écoule en contrebas. De facture assez rustique, elle est conçue pour résister aux assauts des béliers. Ses murs épais peuvent également encaisser le choc des projectiles expédiés par les assaillants.

Un mur d'enceinte de 12 pieds de haut ferme une grande cour, qui peut contenir quelques milliers d'hommes en arme. Les écuries sont abritées par la muraille, à l'Est du Château. De l'autre côté, une forge permet de maintenir en bon état les armes et le matériel des factionnaires. Ce dernier est plus proche d'une caserne militaire que d'une maison royale, mais ses intérieurs sont tout à fait agréablement décorés. Une grande salle permettant au Roi de recevoir ses invités, est garnie d'une âtre immense, dans laquelle on peut y faire rôtir un cerf entier.

En quittant les murs de la citadelle, on peut découvrir que la ville alentour s'est agrandie au cours des ères. Il n'y a plus guère d'espace libre aux pieds des murailles et il faut parfois faire quelques lieues pour faire paître les montures des cavaliers royaux.


La ville de Château Ygör

La cité est relativement jeune, datant de quelques ères, mais en constante expansion. Même si elle a souvent pâti des passations de pouvoir entre souverains, Château Ygör bénéficie d'axes de communications établis depuis plusieurs âges. Ces derniers ont grandement participé à l'enrichissement du bourg, qui est désormais une plaque tournante du commerce au sein du Royaume d'Okord.

Dans ses rues encombrées par les étals on peut régulièrement croiser des marchands déomuliens ou des prêtres österlichois. Des heurts entre dévots ne sont pas rares, souvent le reflet d'un changement de couronne ou de l'inspiration soudaine d'un zélote.

De plus, Chäteau Ygör dispose d'un port idéalement placé et de la Rue des Cuisses, où les tavernes s'entassent. Les plus célèbres établissements sont sans nul doute la Taverne des Bons Rieurs, tenue par Pierrot Grogrin et la Tournée du Roy, tenue par le sympathique Wilbur.



Pour Okord,
Eugénée Anet,
Historien, Géographe.


HRP - Ce projet RP, conduit avec l'aide de nombreux joueurs, va s'enrichir au cours du temps. Il vise à donner une capitale au royaume d'Okord. Il apporte un éclairage précis sur sa structure et les lieux qui la compose.
Ces textes seront prochainement intégrés à l'Encyclopédie d'Okord.


Un immense merci à Nemo, sans qui rien de tout ceci n'aurait pu exister. Ohm, les Empires, l'Histoire, sont le fruit de son imagination fertile !

Bonne lecture,

Les MJs.


Géographe, historien, généalogiste, astrologue.  Auteur de nombreux ouvrages dont:
Okord vu du ciel - Ah si Okord m'était conté - Mythes et légendes du bas Valfortin
Rois et reines d'ici et d'ailleurs - De la platitude de la terre - Le zodiaque facile

Hors ligne

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB