Vous n'êtes pas identifié(e).

#1 2019-04-08 10:08:09

Eugénée Anet
Inscription : 2014-09-14
Messages : 360

[Livre] La Géographie d'Ohm

~ Chapitre I - La Genèse d'Ohm ~

Il y a bien longtemps, si longtemps que l'on se demande encore si les Hommes peuplaient déjà le monde, il était l'Océan. Une vaste étendue d'eau, agitée de tempêtes, couverte d'une épaisse couche de brume et peuplée de milliers d'espèces animales variées.

d3am.png

L'Océan était presque vivant, les marées étaient ses humeurs, les ouragans ses colères et le doux clapotis des vagues le murmure de ses pensées. Il s'écoula sans doute plusieurs milliers d'années sans que le moindre changement ne vint troubler la douce quiétude de ce monde. En surface, les poissons se reproduisaient, finissaient dévorés par d'autres prédateurs, tandis que d'immenses monstres habitaient les profondeurs.

Un beau jour, après une violente tempête, Terre vint à pointer son Oeil à la surface de l'Océan, sous la forme d'un volcan. Des geysers de lave s'accumulèrent et finirent par créer un petit îlot de basaltes au milieu des eaux. L'Océan, troublé par ce nouveau-venu déchaîna ses forces pour faire disparaître ce furoncle de sa peau bleutée mais sans résultat.

ptqu.jpg

Petit à petit, d'éruption en éruption, Terre vint à occuper un vaste espace sur l'Océan. Quelques animaux, plus curieux que d'autres, s'installèrent dans les mares de l'île. La pluie remplissait les trous et cratères, laissés par l'impact de roches en fusion sur le sol existant. Les vagues lavaient les roches en bordure de la mer, déposant également des algues et d'autres végétaux sur les cotes. Petit à petit, ce qui n'était qu'une surface volcanique vierge de toute vie, devint une joyeuse oasis, abritant de nombreuses espèces vivantes.

Las de se battre, l'Océan se retira quelque peu, laissant Terre s'agrandir et la Vie peupler cette île. Cependant, il continua régulièrement de déchaîner sa colère, envoyant de terribles bourrasques balayer les sols. Les terriens étaient également isolés car de fantastiques maelstroms empêchaient d'approcher les côtes. En somme, les deux entités primaires cohabitaient dans la plus grande indifférence, tenant de maintenir contrôle de leurs domaines respectifs.

Après de nombreuses années, des dizaines, voir des centaines, la Vie avait totalement colonisée l'île. Ile, qui soit dit en passant, n'était plus si petite ! Elle couvrait l'Océan d'une vaste étendue, que l'on pourrait estimer à plusieurs milliers de lieues modernes. Les pluies avaient remplis de nombreux lacs et rivières, des forêts avaient émergées des zones fertiles. Là où les vents étaient les plus violents, seules de vastes prairies avaient pu se développer.

L'Oeil, quant à lui, s'était refermé. Le volcan culminait au centre de l'île, éteint. Parfois, des volutes de fumées s'échappaient de son sommet, rappelant à tous que la puissance du monstre n'était que momentanément en sommeil.

tl0z.jpg





Géographe, historien, généalogiste, astrologue.  Auteur de nombreux ouvrages dont:
Okord vu du ciel - Ah si Okord m'était conté - Mythes et légendes du bas Valfortin
Rois et reines d'ici et d'ailleurs - De la platitude de la terre - Le zodiaque facile

Hors ligne

#2 2019-04-08 10:31:04

Eugénée Anet
Inscription : 2014-09-14
Messages : 360

Re : [Livre] La Géographie d'Ohm

~ Chapitre II - De la Géographie d'Ohm ~

Du Nord au Sud, on estime qu'Ohm, qui n'avait pas encore ce nom, mesure presque une dizaine de milliers de lieues. Au point le plus large, d'Est en Ouest, environ 8.000 lieues séparent les deux côtes. Cette grande amplitude permet au même continent d'héberger des climats radicalement différents.

Sans surprise, les terres du Nord d'Ohm sont les plus froides. Les littoraux septentrionaux sont couverts d'immenses glaciers qui fondent peu pendant les saisons chaudes. Les nuits d'hiver sont longues et le soleil réchauffe péniblement l'atmosphère lorsque vient l'été. Parfois, un immense bloc de glace se détache de la banquise et se perd dans l'immensité de l'Océan, comme une provocation éphémère de Terre à son rival.

Le coeur du Continent est toujours occupé par l'Oeil. Cette montagne noire, détonne dans le paysage immaculé du désert qui l'entoure. Les premiers Hommes appelèrent les contrefort du volcan le Désert des Cendres, car une fine pellicule de ces particules recouvre le sol. Ces terres, bien que fertiles, sont vierges de vie car régulièrement balayées par de violentes éruptions. De plus, la puissance colossale de Terre effraye toujours les êtres vivants qui s'en tiennent prudemment éloignés.

Victime des terribles secousses sismiques, Ohm est fendu en son centre. Le Lac des Origines, aussi vaste qu'une petite mer, s'écoule vers le Nord et l'Est, isolant l'Oeil du Sud du continent. Le fleuve du Sud, la Jambe des Origines, coule paisiblement jusqu'à la mer des Fournaises, à l'Est. Il longe dans un premier temps les immenses Plaines Venteuses, de grandes étendues d'herbes hautes, balayées par des vents puissants. Puis, il passe proche du Désert des Infinis, un océan de sable fin, mouvant sans cesse au gré des bourrasques envoyées par l'Océan.

Le second fleuve, le Bras des Origines, remonte en serpentant vers le Nord d'Ohm. Il longe un second désert, plus connu sous le nom de Salahin par les géographes modernes. En arrivant vers les terres actuelles d'Okord, le bras se divise pour former les Doigts. Fleuves côtiers, ils irriguent les régions septentrionales et dressent les frontières des royaumes que nous connaissons.

Finalement, la côte Ouest, riche et giboyeuse, se termine sur des forêts impénétrables, qui portent justement le nom de Forêts Profondes. Il est difficile de dire comment ces bois se sont formés mais ils constituent une muraille végétale au Sud-Ouest d'Ohm, isolant la presque-île des Oubliés, pointe méconnue du Continent.

Deux îles importantes navigue en périphérie d'Ohm. Tout d'abord, le presque-continent de Ressyne, qui est fort probablement un morceau du Continent qui s'est détaché du Désert de Salahin. Ces terres voguent désormais loin de tout, remontant lentement vers le Nord. Puis, l'Archipel des Audacieux, colonisés par les Romuriliens, semble être un vaste pan des côtes Ouest, lui aussi vraisemblablement perdu lors d'un puissant séisme.

Le Nord du Continent, appelé Nord Glacé, reste mal connu. Durant l'hiver, la glace piège tout sous un épais manteau, tandis que l'été chasse la nuit pour de longs mois.
Il existe également d'autres îles et royaumes insulaires mais de tailles plus négligeables, ils ne seront pas détaillés ici.

u6vz.png


Géographe, historien, généalogiste, astrologue.  Auteur de nombreux ouvrages dont:
Okord vu du ciel - Ah si Okord m'était conté - Mythes et légendes du bas Valfortin
Rois et reines d'ici et d'ailleurs - De la platitude de la terre - Le zodiaque facile

Hors ligne

#3 2019-04-10 15:58:09

Eugénée Anet
Inscription : 2014-09-14
Messages : 360

Re : [Livre] La Géographie d'Ohm

~ Chapitre III - Faune et Flore d'Ohm ~

Depuis la fondation de l'Empire d'Ohm à nos jours, il s'est écoulé des dizaines d'ères, des centaines d'années, des milliers de jours ... Les informations glanées de-ci, de-là sont trop éparses pour décrire avec précision quelles étaient la faune et la flore en ces temps-là. Ce chapitre vise donc à donner une idée générale des climats qui se partagent notre Continent.

Le Nord Glacé

Comme indiqué dans le chapitre précédent, le Nord est une vaste étendue de glace qui fond partiellement en été. Ses habitants se sont endurcis pour survivre à de longs et rigoureux hivers. Les terres d'Ytséen sont coupées du reste du Continent durant de longs mois, ce qui explique le manque de connaissances à leur sujet.

Un peu plus à l'Est, Perdiglas est également un royaume enneigé mais sa proximité avec Déomul lui assure un axe commercial important, le long du Glassiale, principal fleuve du Nord. Dans ce pays, les montagnards survivent en exploitant les ressources des montagnes (or, cuivre, fer) qu'ils troquent contre d'autres denrées. Ils élèvent également une race bien particulière de chèvres, aux longues cornes, qui fournissent fourrures et viande.

La côte Nord-Ouest

Cette partie du territoire est occupée par Déomul et Abrasil, plus au Sud. Ces deux Empires se partagent de grandes plaines très fertiles, qui permettent d'alimenter une forte population. Déomul, un peu plus au Nord, est partiellement envahi par deux grands glaciers aux noms imprononçables. Malgré cela, ces régions sont sous la coupe d'un hiver intense mais court et d'une saison estivale très clémente.

Le Bras des Origines est sujet à des crues régulières, principalement au printemps, lors de la fonte des glaces. Les eaux chargées de limons viennent alors recourir de larges portions du territoire, fertilisant les sols à leur retrait. Durant le reste de l'année, les habitants prélèvent une importante quantité de poissons, aux formes et couleurs très variés. Le Lac des Origines, semblable à une petite mer intérieure, est quant à lui, assez capricieux. Peu de marins se risquent à le traverser en raison des soudaines tempêtes qui l'agite.

Les montages qui découpe Abrasil et Déomul ne sont guère riches de minéraux. On rapport tout de même la présence d'une riche mine de diamant en Abrasil mais ces rumeurs tardent à trouver confirmation.

La pointe Sud-Ouest

L'extrême Ouest du continent d'Ohm est masqué par la présence des Forêts Profondes. Ce massif végétal impénétrable est une muraille naturelle qui garde la presque-île des Oubliés. De fait, nous ignorons presque tout de cette région, de ses habitants s'ils existent ou même des choses vivantes qui la peuple.

Durant le règne de Clovis VII, dit le visionnaire, une force militaire accompagnée de cartographes, avait tenté de traverser la forêt afin d'effectuer divers relevés. Après plusieurs mois d'attente, il fallu se rendre à l'évidence... Jamais ils ne reviendraient !
Depuis, les habitants de cette région gardent une peur superstitieuse et se méfient de ce labyrinthe de verdure. Il existe de nombreux récits d'animaux étranges peuplant ces bois, des loups géants aux ours plus haut que des châteaux. Jusqu'à ce jour, aucune preuve n'a pu être apporté quant à leur existence véritable.

Le Coeur d'Ohm

Le centre du Continent est l'Oeil d'Ohm, cet immense volcan. Il semble éteint mais laisse toutefois échapper quelques panaches de fumées pour rappeler aux Hommes que sa force de destruction n'est pas si loin ...
Les pentes Nord du volcan sont noires de cendres, donnant au désert environnant son nom. S'il est habité par des tribus barbares, elles se concentrent autour des oasis et autres points d'eau qui parsème le Désert des Cendres. L'actuel Royaume de Salahin reste donc un des plus pauvres du Continent. On retrouve tout de même de nombreuses espèces de plantes très rares et très utilisées par les apothicaires. Des expéditions de récolte dans le désert sont conduites par ceux que l'appât du gain motive de manière inconsidérée.

Au Sud de l'Oeil, une région très étrange fait la jonction avec l'Empire d'Olva. De longues et profondes crevasses morcellent de longues prairies herbeuses qui vont jusqu'aux Jambes des Origines. Dans ce paysage vide de présence humaine, on retrouve de grands oiseaux coureurs, au long cou et longues jambes. Ils sont capables d'atteindre des vitesses exceptionnelles et s'en servent pour franchir les divers précipices.

Le Sud d'Ohm

Nous ne disposons que de connaissances parcellaires sur le Sud du Continent, actuellement occupé par l'Empire d'Olva. Nous savons cependant qu'il occupe la majeure partie des Plaines Venteuses, qui lient les Forêts Profondes et le Désert des Infinis. Ce dernier est sujet à de nombreuses légendes sur les mirages qu'il provoque. Il sera sans doute nécessaire d'attendre le retour des marchands et autres colporteurs partis vers le Sud pour en savoir plus. Leurs connaissances feront l'objet d'un nouveau chapitre de ce traité.

Pour Okord,
Eugénée Anet,
Historien, Géographe.


Géographe, historien, généalogiste, astrologue.  Auteur de nombreux ouvrages dont:
Okord vu du ciel - Ah si Okord m'était conté - Mythes et légendes du bas Valfortin
Rois et reines d'ici et d'ailleurs - De la platitude de la terre - Le zodiaque facile

Hors ligne

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB