Vous n'êtes pas identifié(e).

#51 2017-08-15 21:59:16

Achemond Bonh
Inscription : 2017-07-21
Messages : 21

Re : [Event en pause] Les Marchands d'Okord - Rencontre avec le Prévôt

Le petit bureau qu'Achemond Bonh occupait à l'étage de la Taverne, commençait à se remplir de parchemins en tous genres. Les plans des constructions en cours superposaient les messages émanant de tous les marchands d'Okord. Petit à petit, le commerce du Royaume s'organisait selon les désirs de l'Empereur Torkson.

Esquissant un petit pas de danse, le Prévôt se dirigea vers l'arrière-salle dans laquelle les Seigneurs et leur représentant l'attendaient.

Seigneurs, Dames, représentants, je suis porteur d'excellentes nouvelles !

Les futurs comptoirs sont en pleine construction, les matériaux sont acheminés en ce moment-même. Grâce à vos excellences, les convois sont bien escortés.

A l'Ouest, le Seigneur Thyrandiel, de la province de la Chute, au Nord, Dame Elvia la Maudite, dans la province du Cygne Noir, à l'Est, chez le Sieur Galdor dans la province de Gallia Celtae, au Sud, chez notre ami Viserys, en Orcanie.

Aux 4 points cardinaux se trouvent désormais des fiefs-relais capables de protéger tous les convois commerciaux circulant en Okord.
Afin d'améliorer la qualité de cette protection, un futur comptoir central est à l'étude. Les précieux conseils du Seigneur de Karan m'ont convaincu qu'il était de mon devoir d'installer un cinquième fief en Okord. Je vous tiendrai informé de l'avancement de ces travaux.

Puis, en se tournant vers GazThon, il ajouta:

Votre ami, Galdor, est un sacré personnage. Je doute que l'Empereur ne vienne lui construire les murailles qu'il réclame en échange de notre installation dans sa Province. Néanmoins, après de longues tractations, il m'a permis de construire un fief dans sa province, remerciez le pour moi.

Afin de vous faire pardonner, servez moi une coupe de vin.

Finalement, s'adressant à tous.

Certains d'entre vous prennent un plaisir à m'insulter ou me menacer... N'est-ce pas Marquise ? Sachez simplement que je n'oublie rien. Viendra un temps où les comptes devront se régler. Mais il est temps d'avancer vers un futur plus propice à notre développement commun.

Je souhaite donc faire un recensement de ce que vos régions proposent comme spécialités locales. J'ai goûté le délicieux calvok, mais je serai curieux d'en apprendre plus au sujet des autres régions d'Okord.

Dernière modification par Achemond Bonh (2017-08-15 22:28:17)


Maître Achemond Bonh
Prévôt des Marchands d'Okord

Hors ligne

#52 2017-08-15 23:07:27

Khan Nyrth
Inscription : 2016-06-12
Messages : 226

Re : [Event en pause] Les Marchands d'Okord - Rencontre avec le Prévôt

Noble Marchand,

Mes menaces ont bien était trop rapide et surtout, je n'oserais touché ce qu'autorise ma Reine. Pour ainsi dire, nous la horde, de la province de Mongolie élevons des chevaux de guerre des plus redoutables, robuste, puissant et rapide, permettez-moi de vous en offrir un pour m'excusez.


Khan Nyrth de la horde noir, Fort d'Yggnir, Époux de la Tokva Mizuki.

Hors ligne

#53 2017-08-15 23:17:44

Achemond Bonh
Inscription : 2017-07-21
Messages : 21

Re : [Event en pause] Les Marchands d'Okord - Rencontre avec le Prévôt

Khan Nyrth, j'apprécie votre démarche et j'accepte vos excuses.

Mais parlez moi un peu plus de vos chevaux. Comment sont-ils ? Grands ? Petits comme ceux des autres Khan ?
De quelles couleurs sont-ils ? Comment sont-ils élevés ? Portent-ils des noms ?

Je suis avide de connaissances. Eclairez-moi je vous prie.


Maître Achemond Bonh
Prévôt des Marchands d'Okord

Hors ligne

#54 2017-08-15 23:22:34

Khan Nyrth
Inscription : 2016-06-12
Messages : 226

Re : [Event en pause] Les Marchands d'Okord - Rencontre avec le Prévôt

*rit*

Je vois cela Noble marchand !

Les chevaux de la horde noir sont élevés dans la nature, nous y avons construit des grands enclos ou ils y vivent. Ils sont plutôt de bonne taille, mais pas si grand que cela, sûrement un petit peu plus haut que certaine horde. Leur couleur sont de blanc et, ou de noir, pour leur noms, ils sont nommés par leur chevaucheurs et seul le chevaucheur peut chevauché sont cheval, à la mort d'un chevaucheur, le cheval le rejoins, mais si le cheval meurt, le chevaucheur trouve un deuxième cheval, si un veux bien de lui, chacun à sa propre monture. Ainsi, je vous offre de venir au campement, de voir lequel vous prendrez comme chevaucheur


Khan Nyrth de la horde noir, Fort d'Yggnir, Époux de la Tokva Mizuki.

Hors ligne

#55 2017-08-15 23:34:25

Mizuki Lune Immortelle
Inscription : 2016-09-10
Messages : 117

Re : [Event en pause] Les Marchands d'Okord - Rencontre avec le Prévôt

Marchand, je vous ai aussi transmis mes excuses par message privé, je me permet de m'excuser ici aussi.
J'ai eu un léger coup de sang je m'en excuse, je n'aurais vraiment pas dut vous insulter de la sorte.
Mon peuple a tendance a être plus fier que de raison

Je peut quand a moi proposer les services de mes forgerons nous produisons parmi les meilleures armes, mais pas seulement des armes bien sur!
Outils, clou, charrue... tout ce qui comporte de l'acier n'a aucun secret pour nos forgerons,
Puisque rien ne pousse vraiment chez nous nous nous somme spécialisé dans ce qui nous était accessible!

Je peut égalent certifier la valeur des chevaux de mon époux, depuis que j'en possède ma cavalerie a beaucoup plus fier allure qu'auparavant et ils peuvent courir toute la journée sans se fatiguer.

Je vous souhaite bien du profit


Mizuki Lune Immortelle
Souveraine des neiges éternelles

Hors ligne

#56 2017-08-17 01:02:24

Aldegrin de Karan
Inscription : 2014-09-14
Messages : 461

Re : [Event en pause] Les Marchands d'Okord - Rencontre avec le Prévôt

JK1xp5j.jpg
Thème

Ce n'était plus un char, mais une caravane. Six chariots tirés par de massifs traits mulassiers, soufflants et en nage. La dizaine de chevaliers samariens avait été remplacée par une troupe comptant plus d'une trentaine d'hommes. Le Batteur était là, chevauchant aux côtés du carrosse des Karan.

Dans celui-ci Liétald et Ansbert se disputaient, sous le regard las de leur père.

-C'est un marchand. Dans une taverne. Assena finalement Ansbert.
-Tu veux toujours paraître aussi noble et glorieux que les héros d'antan, soupira Liétald. Si l'on devait t'écouter nous serions des rois pieds-nus.
-Assez.
Le regard d'acier d'Aldegrin de Karan pénétra le regard de chacun de ses fils.
-Notre domaine relève la tête après une Ère de déshérence. Je ne laisserais la sensibilité de personne se mettre en travers de ma route. Maintenant taisez-vous, je dois répondre à la Polémarque.
Regagnant son mutisme, Aldegrin s'empara d'une plume et d'un parchemin vierge.

Le Seigneur de Ténare avait mis beaucoup dans cette transaction commerciale, dans tous les sens du terme. Naturellement, l'effort demandé au peuple de Samarie fut équivalent. Mandatés par le Duc, les soldats karaniens avaient tour à tour sillonné Chypre, la Judée, la Samarie occidentale et orientale, mais également la Nouvelle Samarie ; province récente perdue dans les neiges gundoriennes. Mineurs et tisserands, paysans et pelletiers, sauniers et orfèvres... Tous avaient offerts. Tous avaient donnés. Alors que seulement quatre comptoirs devaient être construits, Aldegrin était parvenu à en imposer un cinquième. "Créer sa chance." Le refrain des Karan. Pour s'assurer la main mise sur Achemond Bonh, le Seigneur de Ténare allait l'enterrer... sous des montagnes de vivres.

La Samarie orientale offrait ses fromages, avec des meules entières d'Ossau-iraty, de Félicien et de Neufchâtel, toutes conservées sous torchon. A cela s'ajoutaient des dizaines de bouteilles d'hydromel et d'hypocras en provenance directe des chais de Babyvil. Pilier des simples médecines, culture des druides depuis des temps immémoriaux, une quantité phénoménale d'herbes médicinales s'entassait là. A l'air trouble se mêlaient les fragrances douceâtres de la sauge, de la violette, de la réglisse, du millepertuis, de l'angélique et de la consoude, sans oublier le lys ; célèbre remède contre maints venins... Mais ce qui intéresserait surtout la corporation des marchands, pensait Aldegrin, ce seraient les minerais. Le cuivre, le plomb et surtout l'argent ; nécessaire pour battre monnaie. Tous extraits des sous-sol de Sassenay et de Varennes Le Grand.

La Maison Chrome n'était pas en reste. La Samarie occidentale regorgeait également de gisements de fer généreux. Mais sa grande spécialité restait la transformation. Ferronnerie et forgeage étaient des arts en ces contrées. L'union des plus grands maîtres de ces artisanats avait donné naissance à l'acier samarien, atout mortel avec lequel on fondait les lames et les pointes des flèches. Los Guerros offraient quelques unes des meilleurs épées du Royaume.

Le chariot de Chypre apportait un florilège de fruits de mers conservés dans la glace. Mais surtout du sel. Ce même sel récolté par tous les courageux sauniers de Limassol jusqu'à Granval. Disséminé aux quatre coins d'Okord, il conservait poissons et viandes séchés ; sauvant parfois des vies sur les champs de bataille. De curieux volatiles attendaient dans des cages : des faucons. Privilège des ducs de Samarie. La détention de ces animaux était même soumis à un scrupuleux décret royal. Leurs plumes faisaient parties des plus rares et des plus chères que les chapeliers pouvaient utiliser.

La Nouvelle Samarie, récente province conquise par le jeune Baudouin, faisait le bonheur de tous les pelletiers samariens avec ses fourrures sauvages. Jadis cantonnés au bièvre, les maîtres fourreurs de l'Ouest pouvaient désormais travailler le loup, l'ours et même le redoutable smilodon.

D'autres trésors attendaient Achemond Bonh dans le chariot affrété par le Seigneur Daniel, maître incontesté de Judée. Trésor des fins gourmets : le gruyère de Fontoy, dont les serfs du seigneur de Fontfroide gardaient le secret de sa fabrication depuis les temps anciens. Les tisserands de ce pays créaient à partir du lin, du chanvre et du coton des draperies réputées jusqu'à Perdiglas. Les artisans marqueteurs avaient ajouté leurs confections : un bois inerte rendu vivant par leurs mains. Le frêne et le bouleau transformés en commodes délicates.

Enfin, menés à grand peine par des serfs : des chevaux samariens. Les corrals de chaque seigneurie donnaient là un aperçu de ce qui permettait d'obtenir des champs bien labourés et des batailles victorieuses. Du rude ardennais monté par Antoine Ier lors de ses batailles, jusqu'à l'humble pottok menant la charrue ou le chargement des mines, sans oublier le cheval de Bresse ; race capturée lors de la déroute d'Yselda.

Le sixième chariot remonta la file. Cinq chevaliers le suivirent. Il s'arrêta à hauteur du char des Karan, tout contre la taverne. Il ne s'agissait pas à proprement parler d'un fruit de la Samarie ; et si tel était le cas, seul Achemond serait autorisé à mordre à pleines dents dans sa chair juteuse. Ansbert descendit le premier, engoncé dans son armure et serrant près son épée. Il alla jusqu'au chariot et écarta un pan de la toile qui le recouvrait. L'éclat de l'or karanien lui abima presque les yeux. L'or de Ténare, fondation de la puissance de la Maison Karan depuis des siècles.

-Père ? Demanda Liétald sur le marchepied. Vous ne venez pas ?
-Je suis Seigneur de Ténare, mon fils, dit le vieil homme en souriant. Je n'en suis pas encore rendu à faire des rondes jambes à la roture. Tu sauras t'en sortir pour ce genre d'exercice.
-Mais vous disiez...
-Tu as à ta disposition une montagne d'or et Krein Vadir. Le Batteur tourna sa tête à la peau brûlée en entendant son nom. Tu es un Karan. Agis comme tel.

Liétald s'empourpra et claqua la porte. Il ordonna sèchement au Batteur de le suivre dans la Taverne.

-Maître Bonh ! Déclara-t-il au marchand, camouflant sa colère derrière un ton doucereux. Je vous apporte les sincères remerciements de mon père, mais également ceux du Duc de Samarie, pour considérer l'emplacement d'un cinquième comptoir en Okord. Le karanien passa un bras amical autour de l'épaule d'Achemond. Il faut absolument que vous voyez ce que la Samarie peut offrir ; à vous et à Sa Majesté Impériale...

Mentalement, Krein Vadir misait sur les chances de survie du marchand, si celui-ci opposait un refus aux karaniens après avoir empoché leur or.

EDIT : Ajout du gruyère de Fontoy.

Dernière modification par De Karan (2017-08-17 23:15:43)


Aldegrin de Karan
Grand Défenseur d'Okord ; Haut Conseiller d'Okord ; Chevalier de l'Ordre de la Fleur de Lys
Vicomte de Ténare

Hors ligne

#57 2017-08-17 22:01:43

gron
Inscription : 2014-09-14
Messages : 128

Re : [Event en pause] Les Marchands d'Okord - Rencontre avec le Prévôt

Une fois que l'assemblée fût plus calme, Camilla s'adressa au marchand.

-"Mestre Bonh, l'Ordre du Léopard vous remercie de votre confiance.

Afin de mieux vous faire connaître nos spécialités, je tiens à vous informer que la province choisie est déjà au centre d'une voie commerciale reliant le Nord au Sud.

Dans les contrées hivernales nordiques, le Seigneur Thyrandiel élève un cheptel de poneys appelés les Thyramisus. Certes, ces montures ne sont pas les plus rapides mais la vigueur demandée pour résister aux températures glaciales en fond l'une des meilleures races équines au niveau de l'endurance et du portage.

En descendant un peu plus au Sud, vous trouverez les provinces de mon Seigneur et Maître. La plus renommée des ressources produites dans les terres fertiles de Lussuria est une variété de bière qu'un monastère inviolé, perché sur le même mont que Grononie, produit. De part les températures présentes, la fermentation du houblon se retrouve allongée et donne un léger goût d'amertume à ce breuvage.

Plus au Sud de votre installation, vous trouverez l'île de Chypre. Cet archipel, que tout le royaume nous envie, possède de nombreux cours d'eau qui recèlent des gisements de pierres précieuses.

Ces insulaires se sont donc, tout naturellement, spécialisés dans la broderie et plus particulièrement la calaméo, l'art d'intégrer des perles et autres pierres à des tissus. Vous trouverez des pièces d'exception tels que des châles en soie ornés de saphir.

En sus de toutes ces richesses, mon Seigneur souhaite cependant vous présenter d'autres services et types d'échanges. Nous sommes prêts à accueillir des membres de l'empire souhaitant visiter et découvrir cette nouvelle nation. Nous serions ravis d'enseigner les us et coutumes à nos désormais cousins.

Bien entendu, ce genre d'échange pourrait fonctionner dans les deux sens et pourrait ne pas se limiter à des échanges intellectuels."

Dernière modification par gron (2017-08-17 22:03:17)

Hors ligne

#58 2017-08-18 09:46:02

Achemond Bonh
Inscription : 2017-07-21
Messages : 21

Re : [Event en pause] Les Marchands d'Okord - Rencontre avec le Prévôt

Tout en écoutant d'une oreille attentive les déclarations des invités, Achemond Bonh met la dernière touche à une longue missive.

Seigneurs de Karan,

J'ai eu le plaisir de m'entretenir avec votre émissaire Liétald, au sujet de l'implantation des Comptoirs Commerciaux de l'Empire dans le royaume.
Après un long entretien fort bien argumenté, j'ai le plaisir de vous annoncer que la Province de Chypre accueillera non pas un Comptoir, mais le premier Port Commercial du Royaume.

Cette future place-forte surplombera une des baies de l'ile et pourra accueillir les navires faisant le lien entre Okord et le reste du royaume d'Abrasil. Je joins à ma missive les plans prévus pour cette construction. Deux tours garderont l'entrée du port, un quai de chargement au pied de sept grands hangars de stockage, une forteresse pour garder une garnison militaire. Il ne fait aucun doute que ce port apportera une grande richesse dans la région environnante.

Grâce à votre immense générosité, nous avons pu achever les travaux nécessaires pour assurer la protection des Comptoirs Commerciaux. De nombreux hommes d'armes ont été engagé pour assurer la sécurité des convois de transport.
La famille de Karan est remerciée pour son immense générosité et sera nommée à la cour de l'Empereur pour services rendus.

Je vous prie de choisir parmi vous, un émissaire qui m'accompagnera à la cour lorsque tous mes travaux ici seront achevés, pour rendre compte à Torkson 1er.

Achemond Bonh,
Prévôt des Marchands d'Okord

Puis, le parchemin scellé fut tendu à un coursier qui patientait. Le Prévôt se tourna alors vers les Seigneurs et les pria de continuer leurs présentations.


Maître Achemond Bonh
Prévôt des Marchands d'Okord

Hors ligne

#59 2017-08-19 23:20:59

Elvia La Maudite
Inscription : 2016-06-23
Messages : 199

Re : [Event en pause] Les Marchands d'Okord - Rencontre avec le Prévôt

Pleinoas se pencha et prit un coffre qu'il posa sur la table. Il le posa sur la table et sortit plusieurs petits coffrets avec une vitre qui permettait de voir l'œuvre à l'intérieur.
Sire Achemon, permettez moi de vous présenter le talent de nos ébénistes, de nos tailleurs de pierre, de nos fabricants de bijoux importé du sud. Je vous montre aussi la qualité de notre bois, de notre pierre, de nos pierre précieuse, et de quelques de nos armes.

kaileena2.jpg
Cette figurine en bois peintes représente Sasinaï, un des septs compagnons d'ygnir.
Zeus-Figurine-Statue-D%c3%a9coration-Dieux-grec-Olymp.jpg
Celui-ci représente un dieu manipulant la foudre. Nos artisans ont beaucoup d'imagination.
bagues-les-12-assortiment-1-sur-argent-0925.jpg
Ce sont des bague ornée de quelques joyaux dont vous avez pu voir les fragments tout à l'heure.
bdc9aa4b.png
Ce ci est du magnolia, un bois dur mais tendre et facile à arranger. la miniature du meuble là-bas est tirée de ce même bois.
bloc_granite.jpg
Ceci sont des pierre taillée, de la sarda. Elles sont résistante et les plus noirs sont plus dure et plus lourdes. Je n'ai pas d'échantillon de cette pierre en noir, elle est bien trop lourde pour moi.
armes-mdivales-45346267.jpg

ratelier-cff.jpg

armure%20(4).jpg
Ceci représente le savoir faire de nos armuriers. je n'ai pas prit l'entière panoplie mais cette aperçus peut vous servir d'exemple d'arme qui équipe notre armée. Comme vous ne semblez pas porter les armes dans votre cœur, je ne m'attarderais pas sur leur caractéristiques et leur utilité.
meuble-tele-hexagonale-en-bois.jpg

Ce sont bien sur, pour les plus grosses pièces, des miniatures demandant plus de savoir faire. Merci de votre attention.

Dernière modification par Harley Queen (2017-08-20 12:35:07)


ohhhhh, un papillon

Hors ligne

#60 2017-08-24 11:18:44

Achemond Bonh
Inscription : 2017-07-21
Messages : 21

Re : [Event en pause] Les Marchands d'Okord - Rencontre avec le Prévôt

Confortablement installé dans son fauteuil au bout de la table, le Prévôt prenait des notes en griffonnant à l'aide d'une plume qui avait vu des jours plus heureux. La pile de parchemins noircis par l'écriture d'Achemond Bonh commençait à croitre dangereusement. Quelques taches d'encre maculaient le visage et les mains de l'écrivain, qui, derrière une mine attentive, cachait sa grande satisfaction.

Ce recueil de connaissances décrivait assez précisément le Royaume d'Okord et associait à chaque région, une ou plusieurs productions. L'immense diversité de toutes les ressources ne pourraient jamais être parfaitement recensée, mais ce premier jet semblait tout à fait satisfaisant.

Levant alors la main, le Prévôt interrompit le dernier Seigneur.

Seigneurs, Dames, merci. Comme vous pouvez le constater, je possède désormais une belle libraire de connaissances sur Okord, que je vais devoir organiser et recopier de manière à la rendre pérenne.
Une copie de ce recueil sera aussi transmis à la Délégation d'Okord, qui partira à la cour d'Abrasil pour rencontrer Torkson 1er.

Il me reste donc un peu de travail à faire de mon côté.

Le Prévôt se leva de son siège, tituba légèrement en se redressant, l'alcool et la fatigue ayant ankylosé son corps. Puis, d'une voix assurée, il déclara:

Je ne vous retiendrai pas plus longtemps. Vous êtes libres de rejoindre vos Maisons respectives et de reprendre le cours normal de vos activités.

Pour ma part, je vais m'atteler à la rédaction du recueil, que je vous transmettrai pour approbation dans les prochains jours.
Les retardataires peuvent encore me transmettre leurs connaissances par missives. Selon l'intérêt, elles seront ajoutées ou non à mes travaux.

Son petit chapeau sur la tête, Achemond Bonh sortit de la pièce et remonta vers la chambre qui lui servait de bureau. Après une bonne nuit de sommeil, un long travail l'attendait !





HRP: Merci à toutes et tous pour votre participation. L'évent est actuellement en pause, le temps que je trouve le format adapté à la rédaction de ce nouveau pan de l'Encyclopédie d'Okord.
Un premier jet arrivera d'ici peu à cet endroit même.
Pour tous les retardataires, n'hésitez pas à m'envoyer votre participation par MP, elle sera ajouté de bon coeur dans la compilation !


Maître Achemond Bonh
Prévôt des Marchands d'Okord

Hors ligne

#61 2017-08-24 22:40:54

Elvia La Maudite
Inscription : 2016-06-23
Messages : 199

Re : [Event en pause] Les Marchands d'Okord - Rencontre avec le Prévôt

il monta a la chambre d'achemond, il frappa à la porte et, après avoir reçu la permission, il rentra à l'intérieur.
Des cernes entouraient maintenant son visage mais celui-ci restait jovial et agréable à regarder.

Messire achemond, j'ai pu remarquer que votre plume était un peu éliminée. J'ai oublié de le présenter tout à l'heure mais voici une de nos plume de corbeau. Elles sont très pratique pour écrire et permettent une écriture fine et délicate. Pour me faire pardonner ma négligence, je vous cède, en guise d'essai une plume de qualité supérieure. Et je vous laisse le coffre avec d'autres de qualité un peu moins bonne et leur pot d'encre qui nous proviens du sud.
il sortit une plume soyeuse, d'un noir luisant qui reflettait en partie la lumière. Il ouvrit aussi son coffre en ployant le genou devant achemond dévoilant de nombreux encrier et plume d'un noir moins vif celle là.


ohhhhh, un papillon

Hors ligne

#62 2017-08-25 00:17:22

Zyakan
Inscription : 2014-10-26
Messages : 583

Re : [Event en pause] Les Marchands d'Okord - Rencontre avec le Prévôt

Maître Bonh,

Je vous transmets avec quelque retard les spécialités régionales notables que la Compagnie recense sur les terres du Cygne.

Au Sudord, la province de Bonnemaison est réputée pour son travail du cuir, notamment pour la fabrication de sous-vêtements d'excellence (slips). Les fiefs du seigneur Luscan y produisent également un bois d'une qualité exceptionnelle.
La province de Valrisque est surtout agricole : production de céréales (du blé et de l'orge), de fruits, d'olives, mais également de l'extraction de pierres au niveau des Larmes de Glace. Rivesbrute est une province plus commerciale grâce à l'apport du Grand Canal. On y trouve des produits de la pêche, du raisin (ce sont de très bons producteurs de vin), et également des olives et des céréales.
L'Austrasie possède des marais salants d'envergure très respectable.
La Solède fabrique et exporte de la soie depuis quelques années, déjà réputée pour sa finesse. C'est également une terre de vignobles, notamment les coteaux du bourg de Náscar.
La Dothraki Sea possède d'excellents menuisiers et charpentiers, et est réputée pour le travail des armes et armures.
Quand à l'Orcanie, on ne présente plus ses célèbres friands à la saucisse, fleurons de la gastronomie okordienne.

J'ajouterai que le long des plaines du Sudord fleurissent des élevages de chevaux de race, de guerre et de parade, racés et majestueux. Les éleveurs ont une préférence pour les chevaux noirs, c'est une vieille habitude qui date du temps de l'Osterlich et des strolatz de Baldir.

Plus au Nord, la province d'Un Petit Coin de Résistance est connue pour ses extractions de minerai et sa forge d'un bon acier, lourd mais très résistant.

Enfin, bien plus au Nord, les Neiges éternelles produisent beaucoup de métaux, des fourrures et des peaux, et possèdent les meilleurs forgerons du royaume.

J'espère que ces informations vous aideront dans votre travail. J'espère également que le modeste apport en or fourni à votre comptoir commercial du Grand Sud aura suffi à poser les bases d'un port commercial digne de ce nom. La Compagnie, tout comme mes suzerains de la confrérie du Cygne, tient à ce que vous ayez tous les moyens nécessaires à votre disposition pour faire de cet endroit le lieu commercial incontournable de tout le Sud d'Okord.

Je vous transmets également une lettre de la Duchesse Elverid, qui détaille les spécialités des fiefs du Clan du Hibou.

Très respectueusement,

Eris Denen, représentant de la Compagnie Marchande Orcanienne.

Messire Achemond Bonh

Le clan du hibou n'est pas aussi opulent que peuvent l'être d'anciennes maisons okordiennes comme la samarie ou le domaine de Karan. Nos principales richesses sont notre savoir, notre inventivité et notre capacité à tirer le meilleur parti de ce que peut offrir la nature.

Ainsi, nos spécialités gastronomiques n'utilisent pas seulement les produits de nos champs ou la viande des animaux d'élevage, elles s'agrémentent également de gibier et d'un grand nombre de plantes sauvages.
Les marchands et voyageurs de passage dans nos cités pourront par exemple goûter notre potage traditionnel aux orties... Mais pas seulement : notre clan peut proposer une grande variété de produits comme par exemple des terrines où la saveur des viandes de gibier se mêle subtilement à celle de plantes sauvages ou potagères.
Je vous ai fait préparer quelques-unes de nos meilleures recettes, parmi lesquelles une terrine de faisan aux asperges, un pâté de chevreuil en croûte sur lit de feuilles d'orties, du fromage frais aux baies de sureau et des truites fumées au bois de hêtre.

Cependant, ces denrées ne sont qu'une petite partie de ce que notre clan peut proposer. Notre clan vient d'une île lointaine, et nous avons traversé de nombreuses contrées avant d'arriver jusqu'en Okord, et nous avons découvert dans certaines d'entre elles des ressources que avons appris à exploiter. Parmi celles-ci, une plante appelée bambou, qui pousse rapidement lorsque les conditions climatiques sont favorables, et qui donne de longues tiges légères et robustes utilisables pour de nombreux usages. Nous avons mis de nombreuses années à l'acclimater, mais nous la produisons maintenant en assez grande quantité dans plusieurs de nos fiefs du Sudord. Je vous fais parvenir une canne-épée dont la garde et le fourreau sont fabriqués dans ce matériau. Vous pourrez également admirer la facture de la lame ouvragée, fine, légère et cependant robuste, qui vous donnera un aperçu du savoir faire de nos forgerons.
L'ensemble de nos artisans peut également fournir des produits de grande qualité. Parmi les objets que je vous offre à titre de démonstration, vous trouverez des étoffes brodées, un plat de faïence décoré de l'emblème de notre clan, et un coffret de bois sculpté contenant plusieurs potions médicinales ainsi qu'un parchemin décrivant leur usage.
En effet, notre clan nourrit depuis toujours un grand intérêt pour les sciences. Notre médecine, entre autres, compte parmi les plus avancées en Okord.
La capitale de mon clan, le Pic du Hibou, est située dans une région montagneuse du Sudord, à peu de distance de votre comptoir du Sud. Si vous le souhaitez, je serai honorée de vous faire visiter notre université, nos bibliothèques, et tout ce qui pourra susciter votre intérêt.

Respectueusement,

Elverid, Matriarche du Clan du Hibou.


Eris Denen roula soigneusement les deux parchemins et y apposa son sceau. La lueur tremblante des bougies gardait dans l'ombre les yeux des personnes autour de la table, qui semblaient jauger les deux petits rouleaux de peau de chèvre, finement tannée, polie, vernie, et même parfumée. Ils seraient accompagnés des spécialités annoncées, par monceaux, et de nombreux cadeaux. Rien qui n'égalerait le faste déployé par les Karan, bien sûr, mais...

-Ce n'est qu'un début.

Dernière modification par Zyakan (2017-08-25 12:56:16)


Zyakan de Guarida, Duc de Solède et d'Austrasie
Membre du Haut Conseil du Cygne

Hors ligne

#63 2017-08-26 15:11:27

Hans Von Festung
Inscription : 2016-05-08
Messages : 93

Re : [Event en pause] Les Marchands d'Okord - Rencontre avec le Prévôt

((HRP: Désolé pour le retard, si c'est pas pris en compte j'le post quand même pour l'amour du RP))

À son tour, Rudeguidon présenta à l'écrit les caractéristiques Festunguiennes sur le plan économique.


Premièrement, la province de Kül se distingue historiquement par une production de fer, de galène et de cuivre assez importante (voir la description du Pays de Karan par son honorable créateur), ainsi que d'une traite d'esclaves assez persistante. La disparition d'Ascelin de Cruelle Émeraude, autorité qui seule tendait à faire disparaître cette pratique pour la remplacer par le servage, scella le destin de la presqu'île et acheva de laisser se perpétuer la première place d'achats d'esclaves d'Okord...

Deuxièmement, la province de Doulcet Karan, pacifiée, se caractérise par une production de laine de mouton de Torva (bête énorme habituellement montagnarde, farouche et résistant aux blizzards des pics), introduit par le conquerrant külien, et qui s'est mis brusquement, nourrit par les près d'un nouveau climat, à devoir être tondu beaucoup plus souvent, et à produire beaucoup plus.

Dernièrement, un lien entre ces deux provinces, deux possessions "neo-karaniennes", apparaît avec l'activité sidérurgique : en effet, Hans Von Festung espère faire émerger le meilleur acier d'Okord. En attendant, la fonte moulée, l'affinage du métal et la fonte d'acier au creuset sont des activités qui explosent sur ses fiefs.

La bienséance jugea nécessaire d'omettre d'informer le marchand des milliers de lupanars, de bordels en tout genre et de places de vente d'esclaves sexuels, lesquels étaient d'ailleurs autant des hommes que des femmes, preuve du raffinement des Grandes Familles de Kül et de Torva.


Gerhard Von Festung (mort) dit "Le Sanglant", Sanctifié des forts.
Efisc Le Sanguineux (mort), financier esclavagiste, théologien d'Yggnir.
Hans Von Festung (personnage actuel), fils légitime de Gerhard Von Festung.

Hors ligne

#64 2017-08-30 21:36:31

Aedeline
Inscription : 2016-12-04
Messages : 116

Re : [Event en pause] Les Marchands d'Okord - Rencontre avec le Prévôt

Maitre Bonh,

En réponse à votre requête concernant les productions Okordiennes je vous présente ma contribution.
La production de mes domaines se concentre sur l'habillement de luxe. Notre produit le plus développé est la fourrure que nous traitons dans tous ses états et dont les secrets de production en quantité et de sélection pour la qualité sont jalousement gardés. Nous avons de nombreuses couleurs au naturel de l'albâtre à l'ébène en passant par le feu et les classiques fourrures brunes. Mes domaines sont notamment répartis sur l'ensemble du territoire d'Okord pour sélectionner différentes espèces et épaisseur de fourrure, et les cuirs et peau de nombreuses espèces servant à confectionner les tenues les plus délicates et raffinées. Ces tenues sont aussi bien composées uniquement de fourrure ou simplement quelques ajouts et touches pour rehausser ces produits de qualités. C'est d'ailleurs pourquoi nous sommes en cours d'installation dans le Sudord afin de profiter du climat favorable à la production de soie pour compléter le contrôle de la qualité de bout en bout de nos productions.

Ces marchandises de qualité supérieure et ce savoir faire font de mes domaines une zone prospère soutenue par la production agricole et les forges que tout seigneur prévoyant se doit d'entretenir. Nos produits de luxe, s'ils conviennent aux standards de l'empire sont tout à fait exportable.

Cordialement,
Marquise Aedeline

Dernière modification par Aedeline (2017-08-30 21:38:37)

Hors ligne

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB